Combien devrait coûter un billet pour un voyage à visée touristique dans l’espace ?

Combien devrait coûter un billet pour un voyage à visée touristique dans l’espace ?

30 novembre 2020 0 Par Sarah

La curiosité de l’homme vis-à-vis de ce qui est au-dessus de lui ne date pas d’aujourd’hui. Et à ce sujet, l’espace a durant très longtemps été perçu comme un mystère, une énigme. Progressivement, les connaissances de l’humain sur l’espace se sont accrues jusqu’à ce qu’un jour ils s’y rendent. Initialement cette conquête spatiale ne concernait que des professionnels entrainés pour.

À l’heure actuelle, elle est en passe d’être démocratisée et ouvertes à tous et non seulement aux professionnels.

Le tourisme spatial ne concernerait que les plus riches ?

Si le voyage dans l’espace à but touristique est ouvert à tous, il est important de ne pas se méprendre, car tout à un coût. Déjà en 2001, année à laquelle le premier touriste (Denis Tito) s’est rendu dans l’espace, il aurait fallu qu’il apporte la modique somme de 20 millions d’euros pour cet aller-retour dans l’espace.

Après lui, de nombreuses personnes ont suivis le mouvement. Mais à chaque fois, il s’agit de personnes fortunées.

Toutefois à l’époque, il ne s’agissait que de privilégiés. Les ambitions sont actuellement nettement plus grandes. Grâce à des sociétés telles que CosmoCourse, Blue Origin, SpaceX et Virgin Galactic qui s’investissent dans le domaine, l’envoi de touristes dans l’espace devrait connaître une tout autre destinée.

Les vols devraient être moins coûteux même s’ils restent toujours relativement onéreux (soit à peu près 250 000 dollars). À ce prix, les candidats pourront passer 12 minutes dans l’espace, dont 6 en apesanteur.

Les prix pourraient-ils être plus abordables ?

Vous l’aurez donc compris, le tourisme spatial est pour le moment une affaire de riches. Des personnes relativement modestes ne peuvent donc pas prétendre vouloir effectuer un voyage dans l’espace. Quoi qu’il en soit, selon les prévisions, les prix devraient chuter dans le futur.

Pour le moment, considérant les moyens nécessaires au lancement dans l’espace d’une fusée, les coûts d’un voyage dans l’espace devraient difficilement être réduits. Les agences expliquent d’ailleurs que des billets à 250 000 dollars permettraient difficilement de rentabiliser leur investissement.

Par ailleurs, le seul moyen pour qu’on observe une réduction des prix du voyage touristique dans l’espace, il faudrait que l’engouement soit au rendez-vous afin que de nombreuses personnes déboursent les 250 000 dollars pour 12 minutes dans l’espace.

Informations utiles : exemple de source de financement

Le compte courant d’associés

Prévu pour accueillir pour un certain temps les fonds dédiés à la société par ses différents associés, le compte courant d’associés appartient seulement aux partenaires. Le temps d’appartenance de ce compte aux associés peut être de courte comme de longue durée. C’est la raison pour laquelle ces fonds sont dits quasi-fonds propres et qu’ils se retrouvent au bilan sur les dettes du passif.

Les lois s’appliquant aux transactions bancaires stipulent qu’aucune personne en dehors d’un associé n’a la possibilité de faire un prêt à la société. Ce n’est pas valable pour les sociétés individuelles pour lesquelles il n’y a pas de compte courant d’associés puisque les comptes d’exploitant reçoivent seulement et momentanément les apports que donne le chef d’entreprise.

Aussi, des engagements de blocage peuvent être mis sur les comptes courants d’associés. Les banques obligent en fait les associés à consacrer une somme assez importante à la société pour certains temps.

En outre, malgré les circonstances, les comptes courants d’associés peuvent toujours être rémunérés. Les personnes disposant d’un compte courant d’associés lorsque la société est en période de crise sont appelées créanciers chirographaires et ont donc l’assurance d’être payées. Mais, dans des situations trop difficiles, la totalité des fonds n’est pas restituée.

Pour d’autres informations concernant la conquête de l’espace par l’homme, surtout pour du tourisme spatial (néanmoins les plus aisés des hommes), vous pouvez vous référez à l’article sur ce lien : http://www.snuisudtresor.fr/des-vacances-dans-lespace-pour-les-fortunes/.