Le VTC, un secteur en plein essor

Le VTC, un secteur en plein essor

9 juillet 2020 0 Par Kamel

Pour les consommateurs, le taxi VTC est devenu une option pratique pour ceux d’entre nous qui ont besoin d’un moyen de transport sûr pour se déplacer. Les prix sont généralement inférieurs ou comparables à ceux des taxis.

Pour les conducteurs, devenir un chauffeur VTC représente de multiples avantages. En effet, en devenant un VTC, vous pouvez devenir votre propre patron, gagner des revenus décents, mais aussi être toujours en contact avec de nouvelles personnes tout au long de la journée de travail.

Mais avant de pouvoir exercer, il y a certains critères à remplir.

Les critères pour pouvoir exercer en tant que chauffeur de VTC :

Les formalités administratives

Avant de vous reconvertir en chauffeur VTC, vous devez avant toute chose détenir un permis de conduire valide depuis au moins 3 ans. En effectivement, le VTC est reconnu comme un service de transport de personne, d’où la nécessité d’avoir de l’expérience avant de prendre en main la vie de quelqu’un durant le transport. En plus, vous devez avoir un dossier de conduite sans tâche et un antécédent criminel vierge. Pour faire simple, vous devez n’avoir jamais provoqué des accidents corporels graves, des infractions routières grave comme l’excès de vitesse, etc. Pour ce qui est de la criminalité, avoir un dossier vierge est essentiel pour la sécurité des passagers.

En plus de ces conditions, vous devez suivre des cours théoriques et pratiques dans un centre de formation VTC à Lyon. Ainsi, vous apprendrez dans un centre de formation à Lyon les béabas du métier. Dans les cours dispensés dans ces centres, vous apprendrez par exemple développement commercial de votre entreprise, l’anglais mais surtout aussi la sécurité routière.

Pour suivre les cours dans un centre de formation VTC à Lyon, vous pouvez choisir entre la formation en ligne ou la formation présentielle. Par contre, pour les cours pratiques, il est obligatoire de se rendre dans un centre de formation VTC à Lyon.

Une fois votre formation terminée, vous devez passer un examen pour obtenir enfin votre carte professionnelle VTC et exercé légalement, plus d’infos sur ce lien.

A part une carte professionnelle, vous devez avoir une voiture avec un état irréprochable.

Une voiture impeccable

Le VTC est un métier exigeant, mais si vous suivez les règles, vous pouvez très bien vous en sortir financièrement. En effet, les véhicules acceptés dans le VTC sont des véhicules de moins de 6 ans. En plus votre voiture doit être nettoyée et entretenue de façon systématique.

Exercer en tant qu’indépendant ou employer

En tant que chauffeur VTC professionnel, vous avez deux choix pour exercer. Premièrement, vous pouvez ouvrir votre propre entreprise et devenir votre propre patron. Vous pouvez par la suite vous inscrire sur des plateformes comme Uber, pour gagner de l’argent. Notez toutefois que ces sociétés ont leurs critères d’acception. Ensuite, vous pouvez entrer en tant qu’employer dans une entreprise de VTC. L’avantage, c’est que vous toucher un revenu stable mensuel, mais par contre, le salaire peut être moindre par rapport à vos gains potentiels en tant qu’indépendant.